Jean-Michel Salanskis

Jean-Michel Salanskis, professeur de philosophie à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, a travaillé dans les domaines de la philosophie des mathématiques, de la phénoménologie, de la philosophie contemporaine, et sur la tradition juive. Il est l’auteur de 20 ouvrages personnels et d’environ 130 articles, ainsi que l’éditeur ou le co-éditeur de 10 ouvrages. Parmi les livres: “Le constructivisme non standard” (Presses du Septentrion, 1999), “Philosophie des mathématiques” (Vrin, 2008), “Vivre avec les mathématiques” (Seuil, 2009) et “Le monde du computationnel” (Encre marine, 2009)

La construction et le calcul

Nous présenterons ce que nous tenons principalement de Turing – à savoir un modèle universel du calcul – dans le contexte de la pensée des “constructions” comme objets essentiels de la logique et des mathématiques (une pensée qui nous vient de Brouwer). D’un côté, je voudrais expliquer dans le principe les liens entre la pensée de la construction et celle du calcul. De l’autre côté, je voudrais juger de l’importance de chacune de ces figures dans la révolution informationnelle que nous vivons depuis quelques décennies. Il s’agirait, notamment, de se demander si, dans notre monde, l’homme ordinaire en vient ou non à avoir un rapport aux constructions comme telles et aux calculs comme tels. Si calcul et construction sont devenus une part de notre environnement et de notre existence, au point que nous comptions avec eux, même lorsque nous sommes dénués de la culture permettant de les saisir rigoureusement.

This entry was posted in Conférenciers invités. Bookmark the permalink.

One Response to Jean-Michel Salanskis

  1. Pingback: Une (trop) brève histoire d’Alan Turing | Stratinnov