Jean Lassègue

Jean Lassègue est chercheur au CNRS, attaché au Centre de Recherche en Epistémologie Appliquée (CREA) de l’Ecole polytechnique. Philosophe des sciences, il s’est tout d’abord attaché à décrire la cohérence interne de l’ensemble des travaux de Turing qui l’ont progressivement conduit de l’étude du langage formel à celle des formes biologiques. J. Lassègue a ensuite élargi son point de vue en y intégrant une perspective anthropologique et tente désormais d’envisager l’apparition de l’informatique comme une nouvelle étape dans la très longue histoire de l’écriture.

Turing, du formel logique à la forme biologique en passant par l’informatique

Turing s’interroge tout au long de sa vie intellectuelle sur le périmètre du calculable. Cette question peut se subdiviser en trois :

  1. qu’est-ce qu’un calcul ?
  2. qu’est-ce qui est de nature calculatoire ?
  3. comment concevoir ce qui semble échapper à tout calcul ?

Cette subdivision en trois questions correspond à la publication des trois articles les plus importants de Turing :

  • 1936 (article de logique mathématique sur le problème de la décision), 
  • 1950 (article philosophique sur la possibilité d’une intelligence mécanique), 
  • 1952 (article de biologie théorique sur la morphogenèse). 

L’analyse de ce parcours permettra de comprendre en quel sens la réflexion de Turing à propos du calcul a progressivement fait appel à toutes les facettes de la notion de forme.

This entry was posted in Conférenciers invités. Bookmark the permalink.

Comments are closed.