Gilles Dowek

Gilles Dowek est aujourd’hui directeur de recherche Inria. Au sein de l’équipe-projet TYPICAL (Inria Saclay -Île-de-France), il a mené ses recherches sur les rapports entre les langages de programmation et le langage mathématique, sur les systèmes informatisés de traitement de démonstrations mathématiques et sur la sureté des logiciels.

Précédemment, il a été chercheur Inria de 1993 à 2002, puis professeur à l’École polytechnique de 2003 à 2010. Il a également exercé aux Etats-Unis, à l’Université Carnegie Mellon à Pittsburgh, dans les laboratoires de la société Computational Logic à Austin et au sein du NIA (National Institute for Aerospace, NASA) à Hampton.

Gilles Dowek est particulièrement engagé dans la médiation scientifique auprès du grand public. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation sur les sciences mathématiques. En 2000, la Société mathématique de France lui a remis le Grand prix d’Alembert des Lycéens pour son action de diffusion des mathématiques auprès des jeunes. Il a reçu le Grand Prix de Philosophie 2007 de l’Académie française pour “Les métamorphoses du calcul, une étonnante histoire de mathématiques” (éditions du Pommier).

Alan Turing : un inventeur de langages

En 1936, Alan Turing a inventé un langage pour décrire des méthodes de calcul, mais on s’est apperçu, par la suite, que ce langage permettait de décrire beaucoup d’autres choses : des aéroports, des grammaires, des processus biologiques, des lois physiques, etc. La diversité des objets que l’on peut décrire avec ce langage nous mène aujourd’hui à nous demander si ce language ne sera pas le langage de la science du XXIe siècle.

This entry was posted in Conférenciers invités. Bookmark the permalink.

Comments are closed.